Tertiaire: 05 57 96 92 92 - Industrie: 05 56 92 50 50 - Santé: 05 56 06 06 05 - Bâtiment 05 57 96 96 45
Sélectionner une page

Et c’est reparti pour 3 ans !

Débuter une démarche de labellisation est une aventure en soi mais renouveler ses engagements, proposer des choses nouvelles, aller encore plus loin, c’est autre chose !
transicia l’a fait !

La labellisation LUCIE 26000 de TRANSICIA est renouvelée à compter du 02/07/2020 pour une durée de 36 mois, soit jusqu’au 02/07/2023.

Semaine riche en évènements pour l’équipe avec mercredi le passage devant les Trophées RSE  dans la catégorie TPE/PME (dont les résultats seront annoncés en Novembre prochain) et le comité de labellisation Lucie jeudi.
Nous vous avons déjà expliqué ce que représentait la démarche RSE dans notre quotidien (relire l’article).

Décider de poursuivre, c’est avant tout pour l’équipe :

  • Un moyen de faire reconnaitre son degré de maturité dans la démarche,
  • Se challenger et mettre en place de nouvelles actions,
  • Faire un état des lieux de toutes les pratiques en lien avec l’intégralité des parties prenantes.

 

Un arrêt sur images indispensable

En bref, c’est un regard posé sur tous nos process ! Une photographie utile qui met également en lumière ce qui est fait et que l’on a tendance à banaliser.
Cette évaluateur nous a aussi permis de confronter nos expériences et d’avoir un retour très qualitatif de notre évaluateur (Merci Maxime ROQUIER Bureau Véritas).
Nous avons pu aussi dégager des axes d’amélioration ainsi que des idées innovantes ! Pas question de tout vous dévoiler aujourd’hui !

Ce qui est très stimulant, c’est de savoir que nous avons 18 mois avant l’audit intermédiaire pour mettre en place et réaliser une partie de nos plans d’actions. En effet, être labellisé, ce n’est pas obtenir son certificat et attendre le prochain. Chez Lucie,on réalise un point d’étape à mi-parcours pour voir où nous en sommes.

Un label, c’est aussi mettre en lumière le travail d’un collectif et ainsi se conforter dans ce que l’on fait.

Chez transicia, nous avons choisi un label d’engagements, qui nous pousse à toujours aller plus loin dans nos pratiques RSE ! Encore bravo à toute l’équipe d’incarner au quotidien les valeurs de l’entreprise !

Pour en savoir plus sur le Label Lucie

Les remplacements d’été ? Un casse-tête chaque année….

Et si nous décidions de transformer le casse-tête des remplacements en jeu de construction ?
Et si nous trouvions un moyen de gagner en efficacité et en confort ?

Certaines entreprises choisissent de fermer pour la période estivale. D’autres optent pour la continuité et/ou la réalisation de travaux exceptionnels. Ils doivent alors recruter pour maintenir le bon fonctionnement de leurs services. La majorité utilise le CDD pour répondre à ce besoin en ressources humaines. Cette année, cette question n’a pas été la priorité des services RH à cause du Covid. A première vue, il est temps de s’en préoccuper !

Nous allons vous présenter les avantages à utiliser des solutions emploi alternatives !

Tout d’abord, imaginez la possibilité de gagner du temps… En effet, les remplacements sont en général des contrats de durée courte. La gestion administrative est pourtant la même…Les coûts cachés sont importants : recrutement, recueil des documents administratifs, portabilité des droits, PAS, etc…
La gestion externalisée vous dispense de ces tâches parfois ingrates et consommatrices de temps. C’est sans compter la gestion du risque juridique et les imprévus de dernière minute….

A chaque entreprise cliente sa stratégie. Qu’il s’agisse de nous confier uniquement la gestion administrative de ces salariés ou de sous-traiter totalement la chaine d’opérations inhérentes au recrutement, les offres d’intervention sont ajustées et innovantes.

L’anticipation devient notre meilleur ami à tous…

Plus nous anticipons ensemble vos besoins, plus nous pouvons sélectionner les meilleurs profils. Nous créons ainsi un vivier de candidats et nous gérons leurs missions pour l’été.
En ce qui nous concerne, notre objectif est de fidéliser ces intérimaires et de leur proposer des activités durant toutes leurs disponibilités. Nous facilitons l’accès à nos collaborateurs aux avantages liés aux contrats en intérim (Fastt) et leur offrons la possibilité d’être accompagné sur leur parcours professionnel.
L’ensemble de ces services renforce votre propre marque employeur. En effet, des saisonniers heureux de leur emploi seront de bons ambassadeurs pour votre image !

Et si vous faites partie des structures qui ferment durant la période estivale, n’oubliez pas que nos intérimaires spécialisés dans l’entretien et la maintenance sont disponibles pour préparer la rentrée !

Alors comment faire ?

Très simplement, contactez votre interlocuteur transicia afin d’échanger sur vos besoins !

Et si dans votre entourage, vos enfants, les enfants de votre personnel cherchent un emploi d’été, nous serons ravis de recevoir leur candidature !
Les candidatures spontanées, c’est ici !

 

Eva MONDINI et la passion des vignobles

Eva Mondini est une ingénieure. Mais dans un domaine qui nous est cher dans notre belle région : la viticulture.

Plus précisément, son métier (ou plutôt ses métiers !) est consultante QRSE c’est en dire en qualité, responsabilité, sécurité et environnement.
Pour les néophytes, nous allons vous expliquer en quoi cela consiste !

(suite…)

Confinement ou les impacts sur l’organisation du travail

Nos confinements ou la vraie vie des salariés en télétravail !

Et si ce que l’on connait de la psychologie du travail vivait un bouleversement incroyable ?!
Pour ses 15 ans, transicia a initié depuis février dernier un travail collaboratif et artistique sur le sujet du travail. Actualité oblige, le format va certainement bouger et nous intégrerons ces changements de paradigme, dans la création que nous vous proposerons d’ici la fin d’année !

En attendant, voici notre contribution aux nouvelles observations sur le terrain !

Chaque semaine, nous avons à cœur de partager un peu de nos quotidiens. Après les photos de télétravailleurs heureux et de leurs photos d’enfance, nous avons eu envie de vous dire ce que le confinement avait changé dans nos habitudes de travail.
En effet, cette période, outre le caractère dramatique des malades et décès, est également une ère où rien ne sera plus jamais pareil. Nos vies personnelles sont impactées et notre rapport au travail également. Pour des équipes qui ont la mission de faire correspondre des besoins d’entreprises aux aspirations des candidats, il nous a semblé essentiel de nous interroger sur ces changements. Nous partageons donc avec vous ces pensées collectives.

Pour nous, prendre en compte cette nouvelle donne, c’est encore mieux vous accompagner demain : Salariés, Entreprises, Candidats, Experts en portage !

 

« Mes tâches ont changé »

Nous avons souhaité savoir en quoi le télétravail avait impacté les tâches quotidiennes. Mais l’impact vient-il du télétravail, ou vient-il des circonstances, de la conjoncture ?
Chez transicia, les tâches sont plus brèves pour certains mais pour tous, il y a une forte veille sur l’actualité du secteur.
Évidemment, les bureaux ont bien changé,  pour certains, « Il est plus grand et lumineux et au calme, trop au calme ! » « Finalement, le brouhaha de l’agence qui dérange parfois vient à manquer. »
Les managers redécouvrent encore et encore l’importance de pouvoir « s’adresser à chacun individuellement » pour garder le lien. En bref, le télétravail pousse à répartir le travail et à repenser le management. Nous avons la chance d’évoluer déjà dans la confiance mais nous imaginons que pour certaines entreprises le chemin est plus laborieux.

Conseils

  • Avoir des tâches collectives et individuelles bien détaillées afin de pouvoir répartir le travail
  • Rester en lien fréquent avec chaque membre de son équipe
  • Organiser le reporting

Journée « nouveau genre »

Une chargée de recrutement nous partage une journée type « Mon réveil sonne plus tard le matin, ensuite ma table de salon se transforme en un véritable bureau de Ministre. A 9h : Télé Café avec les collègues afin de garder le contact, et en cette période ou les relations sont plus que limitées c’est primordiale à la bonne santé mentale ! Puis la journée commence : To do list avec le manager, gestion des mails, appel des candidats, entretiens téléphoniques et vidéos.
12h30 Pause déjeuner. Finies les conversations de tous genres avec les collègues. A14h, reprise ! Ce qui change aussi ? Ce silence étrange… A l’agence, nous travaillons les bureaux ouverts afin d’échanger plus facilement. Certes, je ne suis plus polluée par les conversations parallèles des collègues, mais pas question de travailler en solitaire ! Des appels courts afin de partager avec tous mon humeur du jour, mes interrogations et mes petites victoires ! L’après-midi file, déjà 17H, envoi des contrats et des attestations de déplacements à tous nos soignants intérimaires (Encore merci à eux pour leur solidarité !). Un dernier appel à mon manager afin de lui souhaiter une bonne soirée. La journée s’achève et on recommencera tout pareil le lendemain ! »

Ce qui me manque le plus….

« Les entretiens avec les candidats et les collègues »
« Se déplacer, rencontrer des gens, le brouhaha durant une réunion, les fous rires, les idées qui fusent »
« Le télétravail n’est pas une découverte car nous avons la chance d’être ouvert sur ces modalités de travail mais il n’était jamais exclusif ! »
« L’activité de terrain qui apporte une bouffée d’air frais »
« Les collègues, leur sourire, leur plaisanterie, leur soutien »
« Les cafés partagés,  le partage des bonnes ou des moins bonnes nouvelles, les rires »

On voit bien que même avec une superbe organisation certaines choses manquent. Le virtuel ne remplace pas tout ! Même si chacun découvre le travail en silence et le plaisir d’observer de loin quelques canards ou cormorans « Le tout est de ne pas commencer à leur parler ».

« Finalement, ce qui manque le plus c’est ce qu’on a perdu alors qu’on en avait pas vraiment conscience avant cet accident ».

Conseils

  • Rester vigilant sur le moral de chacun
  • Varier les tâches
  • Organiser des temps de rencontres virtuelles non formelles (Par exemple, nous avons une salle de café virtuelle ouverte chaque matin de 9h à 9h30, viennent qui veulent !)

 

Ce que j’ai découvert sur moi, sur mon rapport au travail

Travailler de chez soi, c’est voir sa relation au travail évoluer. Lorsqu’on passe d’une situation de quelques heures à un temps plein en distanciel, le rapport au travail change. La répartition  entre temps passé en « production » et temps familial a également bougé fortement.

Les salariés se sentent utiles malgré tout. Ils découvrent qu’ils sont encore plus résilients et en capacité de s’adapter toujours plus.  « Le confinement est un marathon, dans lequel il faut s’installer et durer. »
Les managers ont pu constater que la préparation technique du télétravail était au point. Et « le degré d’engagement de chaque membre de l’équipe est une belle satisfaction. »

« Confinement ne rime pas avec éloignement, télé-travailler c’est renforcer notre agilité, consolider les liens et se préparer à l’après qui sera différent d’un retour à la « normalité » ; optimiser les échanges, se montrer présent en utilisant de nouveaux supports de communication ! Et se serrer les coudes en équipe pour traverser la tempête, et surtout croire en l’avenir… »
Certains collaborateurs nous parlent de leurs vêtements ! Chaque matin, une nouvelle tenue et certaines mettent toujours des talons!

Conseils

  • Valoriser les apports du télétravail dans sa structure pour capitaliser sur les réussites
  • Interviewer chaque collaborateur pour voir quelles sont ses « découvertes » personnelles
  • Intégrer ce nouveau savoir-faire et savoir-être individuel et collectif

Ce que cela apporte à la relation client /candidat/ collègues

Lorsqu’on évolue dans un secteur profondément basé sur les échanges humains et lorsque ces mêmes échanges sont malmenés, on peut craindre une rupture. Rupture avec les équipes, avec les clients et les candidats…Qu’en est-il ?
On constate qu’une vraie relation de confiance s’installe et renforce les liens. Fort à parier que cela perdurera.
Il est indispensable de se voir, se parler, même si cela ne suffit pas ! « Les relations ne sont pas aussi incarnées mais elles ont le mérite d’être présentes et proactives. »

Les contacts avec les clients, les salariés intérimaires, les candidats ou les experts en portage salarial sont toujours bienveillants. On constate même que les échanges sont beaucoup plus nombreux et beaucoup plus longs. Chacun prend des nouvelles l’un de l’autre et espère une reprise rapidement. Les échanges ne se font pas que sur du « pro » mais également sur ses propres conditions, son ressenti, la vision de cette situation tellement improbable. Par conséquent, les gens ont plus de temps et ont besoin de parler, comme un besoin de se « déconfiner » virtuellement.

« Cette crise ne fait que confirmer la notion de partenariat avec nos clients et intérimaires! Nous nous écoutons, nous soutenons et pouvons compter les uns sur les autres ! »

Conseils

  • Entretenir les liens, rester au contact, s’informer du bien-être du plus grand nombre.

 

Les outils que j’ai découvert et que je vais réutiliser

Transicia possède déjà des espaces de communication partagés entre collègues, avec ses clients, ses candidats, ses salariés intérimaires, ses experts portés. Aussi, cette période permet de les tester au quotidien à plus grande échelle et de les améliorer. Certains collaborateurs déjà en travail à distance voient leurs collègues encore plus souvent qu’avant ! Chacun a pu également utiliser des modes de visio.
« Le partage est différent mais tout le monde a le sourire 🙂 et le télétravail ne semble en aucun cas impacter le moral des troupes. »

Conseils

  • Mettre à disposition des outils de communication diversifiés, et les utiliser
  • Oser proposer des rendez-vous et poursuivre toutes ses activités sans préjugés

Chacun a été bouleversé dans son quotidien et ses méthodes de travail. Les méthodes déjà installées ont profité de cette période pour s’épanouir comme par exemple les rendez-vous en visio. Conserver le lien, développer sa communication sont des clés pour chacun et pour toutes les entreprises qui ont pu conserver une activité.
Par ailleurs, capitaliser sur les apports de ces nouvelles organisations sera l’enjeu pour tous. De nouvelles compétences vont apparaitre « Gestion d’une activité administrative à distance » « Organisation de rdv pro à distance ». Laissons une place à ces nouveaux savoir-être fruits de l’adaptabilité !
Une grande partie des individus vont avoir une pratique réelle du télétravail et vont avoir envie de poursuivre (peut-être) sur cette lancée. de même,des entreprises vont (peut-être) avoir besoin d’organiser ce temps de travail différent. De beaux projets en perspective, sur lesquels travaille l’équipe.
On peut décider que ce qu’il se passe soit une force pour demain. C’est la définition de la résilience, non ?

A n’en pas douter, lorsque les experts et historiens étudieront ce moment singulier, ils découvriront qu’il aura été le terreau de nouvelles organisations et de nouvelles pratiques managériales. Par contre, parce qu’il est forcé, il ne faudrait pas que le télétravail soit rejeté lors du « déconfinement » (l’effet topinambour expliquent certains chercheurs). Ce serait là une occasion ratée !

Pour vous accompagner sur vos recherches de solutions emploi, les consultants transicia sont à votre écoute.
Pour vous accompagner dans vos projets d’évolution professionnelle, les chargés de recrutement transicia sont aussi présents !

En conformité avec le RGPD, transicia vous informe que vous n’êtes pas suivi en visitant son site.
Nous relevons uniquement votre présence de manière anonyme pour connaître l’audience de notre site.

Cliquez ici pour connaître notre politique en matière de protection de vos données personnelles.