Tertiaire: 05 57 96 92 92 - Industrie: 05 56 92 50 50 - Santé: 05 56 06 06 05 - BTP 05 57 96 96 45
Sélectionner une page

Derrière la marque Employeur, la marque Recruteur !

Trois ans déjà que ce poste de « RME » comme on le dit en interne a été créé. Précurseur dans le monde des PME, transicia avait cet objectif de mettre en œuvre une panoplie d’actions au service de ses clients. L’envie était simplissime et double : Attirer les talents et Fidéliser les intérimaires.

Où en sommes-nous de nos actions ? Nous vous livrons nos dernières réflexions !
Il y a trois ans, lors de la création du poste, une consultante venant faire un audit interne nous avait fortement déconseillé d’utiliser ce nom de métier car personne n’allait vraiment comprendre. Autant vous avouer que nous n’avons absolument pas écouté ses conseils !
Il a fallu expliquer que la Marque Employeur, ce n’était ni de la communication ni de la publicité. Pas non plus une fine couche qui recouvre les dysfonctionnements.
Selon le site Manager.go, la marque employeur c’est

une stratégie qui revêt la notion de réputation de l’entreprise, de ses valeurs, son organisation, sa communication, etc auprès d’un public tant interne qu’extérieur à l’entité. Trop souvent tournée vers le recrutement de nouveaux talents, la marque employeur passe – peut-être avant tout – par une aspiration profonde de l’entreprise à ce que ses employés – actuels ou potentiels – soient bien dans leur poste et leur entité.

Ainsi, elle englobe non seulement la gestion interne des ressources humaines, mais également tous les électrons externes attenants : différents partenaires pour le recrutement, candidats, universités, écoles, etc.

Elle est parfois également le moyen de mieux faire connaître un produit ou un service auprès d’étudiants ou candidats potentiels, notamment.
https://www.manager-go.com/ressources-humaines/marque-employeur.htm

Très souvent, certains limitent la marque employeur a une succession d’actions de communication. C’est un drôle de raccourci qui ferait croire que les candidats sont naïfs et les salariés silencieux face aux incohérences !
Laurence, la « RME » de transicia aime à utiliser l’image d’une fameuse publicité pour yaourt « Ce qui se fait à l’intérieur se voit à l’extérieur ». Dans les conseils qu’elle peut donner aux entreprises qui se questionnent « encore », elle préconise surtout de :

  • considérer la marque employeur comme un levier au service d’une stratégie globale,
  • de faire ce travail réflexif sur les valeurs de l’entreprise avant toute chose,
  • d’être authentique dans ses actions et sa communication.

En interne, c’est un fil rouge qui nous permet à tous de penser nos actions d’une manière plus systémique. Un peu long de vous expliquer ce que nous avons mis en place depuis, alors voici quelques exemples :
– un process de l’expérience candidat sans cesse renouvelé et amélioré,
– un développement des compétences en interne sur le recrutement,
– des supports revisités pour l’interne et l’externe,
– un accompagnement des parcours professionnels effectif et soutenu.

Et en externe ?

C’est un réseau de partenaires emploi avec lequel des actions sont menées (entretiens conseils, jod-dating, co-animations d’ateliers…). C’est aussi des engagements en mécénat de compétences : La cravate solidaire et Sœurs d’Encre par exemple.
Découvrir la cravate solidaire
Soeurs d’encre

C’est avant tout montrer qui on est vraiment, ce que l’on peut proposer sans survente et en restant dans la transparence. La marque Employeur ne doit plaire à tout le monde, elle doit correspondre à ce que l’entreprise est véritablement.

Recruter pour autrui, une co-responsabilité

En effet, chaque consultant transicia est le co-responsable de la marque employeur de ses clients. S’il fait mal son travail, s’il traite de manière non professionnelle les candidats, devinez qui va recevoir de mauvais commentaires ?
Le candidat se souviendra très facilement du nom  de l’entreprise pour lequel le recrutement ne s’est pas bien déroulé et moins du cabinet de recrutement…. C’est une réelle stratégie gagnant-gagnant qu’il nous faut mettre en place. Être à la fois fidèle à nos propres valeurs et parfait reflet de celles de nos clients.
Si l’on se plonge dans une étude réalisée en 2018, les chiffres parlent d’eux-mêmes :

Et alors aujourd’hui ?

La Marque Recruteur : un nouveau terme ? On trouve sa présence dans quelques articles et très souvent ce qui est traité, c’est l’expérience candidat. On parle plus facilement des manques des recruteurs, des besoins des candidats sans pour autant mettre en lumière les facteurs clés  d’un bon process de recrutement !
Néanmoins si on recrute d’une manière éthique (c’est notre baseline quand même!), autant le faire savoir ! Le secteur du recrutement et de l’intérim traine encore une mauvaise réputation. Très souvent, les candidats se plaignent si souvent de ne pas avoir de réponses, d’être pris en charge par des robots.
Il est vrai que lorsqu’on reçoit 180 cv pour une offre, il est complexe d’avoir une réponse individuelle pour chacun. Fort de ce constant, nous travaillons à rédiger des offres plus ciblées pour recevoir moins de profils, un comble dans des secteurs pénuriques !
Nous défendons des valeurs comme la proximité, autant dire que ces relations avec les candidats sont essentielles pour nous. Nous ne sommes pour autant pas des dinosaures et avons adopté (et adapté) de nombreux outils digitaux qui viennent à notre service.

Notre top 10 de Marque Recruteur

1 Transparent avec ton client
On ne vend ni du rêve ni de mouton à 5 ou 6 pattes, on travaille à déceler des talents, des potentiels, des PERSONNES
2 Transparent avec ton candidat
On ne vend ni du rêve ni d’entreprise idéale, on présente dans sa globalité et dans les détails le poste à pourvoir
3 Honnête dans la rédaction des annonces
On met en avant les missions, les valeurs, les conditions de travail, pas de survente mais beaucoup de détails
4 Rapide dans les réponses aux offres
On apprécie la confiance des candidats à nous confier leur profil aussi on répond dans des délais respectables
5 Honnête dans tes retours
Toujours pas des vendeurs de rêve ! On dit les choses, on peut travailler ensemble ou non et les raisons
6 Transparent dans le process de recrutement et dans la prise de décision
7 Soucieux de l’expérience candidat
On répond toujours à une candidature, on fait un retour des entretiens
8 Bienveillant avec les candidats
On propose aux candidats des relais avec des partenaires emploi pour travailler leur entretien, leur cv et leurs postures
9 Intègre avec tous
Signer la charte de la diversité, c’est avant tout un choix « politique » !
10 Plaisir chaque jour
C’est notre petit plus ! Faire ce que l’on aime, y trouver du sens de manière individuelle et collective

Demain, la Marque Recruteur ou la Marque Employeur ?

Selon nous, la Marque Recruteur fait partie intégrante de la Marque Employeur pour une entreprise. On peut être un employeur cohérent dans ses actes et promesses mais tout peut s’effondrer si les process de recrutement ne sont pas en adéquation. Confier ses recrutements à un tiers nécessite d’être aussi au clair sur ses propres méthodes et approches. Et pourquoi pas de sélectionner son cabinet de recrutement,  son agence d’intérim en fonction de ses valeurs et de son expérience candidat un peu plus qu’en fonction de ses tarifs….
Besoin d’y voir plus clair ? D’être épaulé par des experts ?
L’équipe se tient à votre disposition !

 

Caroline, une infirmière globe-trotteuse !

Et si on vous racontait comment on peut accompagner les parcours des salariés intérimaires ?
Cette sensation d’être un pion, chez transicia, on lutte vraiment contre ce préjugé parce que nous vivons les choses de manière très différente.
Caroline est infirmière et son histoire illustre bien la relation entre une chargée de recrutement et une salariée intérimaire.
Petit voyage entre Mayotte, Bordeaux et Tours ! Accrochez vos ceintures !

 

L’Intérim, pourquoi ?

Caroline est diplômée depuis 2015 et a toujours fait de l’intérim. Pour elle, c’est vraiment un moyen de rester libre dans ses choix d’intervention. La flexibilité de son planning est un atout pour elle.
La profession d’infirmière est à l’abri de la précarité donc elle peut choisir comme elle l’entend ses terrains professionnels et ainsi vivre une vraie diversité qu’elle n’aurait pas avec un employeur unique.

Aucune envie d’être poing lié avec un établissement de soin ! Je m’ennuie vite donc je m’enrichis professionnellement et personnellement en faisant de l’intérim.

Sa rencontre avec transicia

L’histoire commence à des milliers de kilomètres. Caroline exerce à Mayotte depuis 6 mois en tant qu’infirmière de bloc. Elle souhaite rentrer en métropole et commence à regarder les offres sur la région bordelaise. Elle est inscrite dans deux agences sur Toulouse et sa curiosité la pousse à découvrir transicia.
En résumé, la prise de contact a été rapide et c’est Marie-Amélie une des chargées de recrutement en Santé qui la suit. Toutefois, c’est le retour en métropole qui a lui été plus compliqué ! Nous sommes en plein premier confinement et les quatorzaines perturbent quelque peu ses projets de retour.

Sa première mission dans un laboratoire : un vrai défi !

Voilà Caroline au cœur de l’action durant les campagnes de tests PCR ! Nous sommes le 15 juin, elle débute un contrat dans un labo où elle est la seule infirmière. On vous passera la surcharge de travail : tests PCR et prélèvements…
Le rythme de croisière reste très élevé. Elle raconte les tests PCR réalisés toutes les 5 minutes à l’extérieur pour les cas symptomatiques, les  équipements imposés, les trajets labo/parking pour aller chercher les patients… La période n’est pas simple pour les soignants.

Parfois je me demandais ce que je faisais là et j’ai pu appeler Stéphanie et Marie-Amélie pour évoquer cela. Mon sens des responsabilités et ma pugnacité peut-être… J’ai prolongé jusqu’à novembre, je devais aller au bout, c’était intense ! J’ai pu me rendre compte que j’étais capable de gérer tout cela. Ce fut une expérience très bénéfique.
Je suis fière d’avoir contribué à mon « petit » niveau ! Même si je n’étais pas en première ligne en hôpital, il a fallu aussi gérer les patients peu patients !

Une nouvelle vie, nouvelle ville !

En novembre, Caroline prévient transicia qu’elle part s’installer à Tours pour rejoindre son conjoint. Il est militaire et est rentré plus tôt en métropole. Elle n’a pas de contact  ni de réseau professionnel sur place. Alors, Marie-Amélie lui propose de l’accompagner dans ses démarches de recherche d’emploi.

Cela m’a enlevé un poids, je ne sais pas me vendre ! C’était plutôt confortable d’avoir une personne qui pouvait le faire à ma place.

Le 1 février, c’est la prise de poste à Tours ! Ainsi donc pas de temps perdu !
Aujourd’hui, Caroline encourage les personnes à faire comme elle. Si elles veulent quitter la région, elles peuvent être bien accompagnées.
Le travail de Marie-Amélie de prospection sur Tours a payé et elle a pu choisir à nouveau un lieu d’exercice qui lui correspond. On apprécie d’autant plus l’adaptabilité et la parfaite maitrise et utilisation des outils à distance !
En définitif, la digitalisation peut se mettre au service de l’humain, c’est la pari du quotidien des chargés de recrutement transicia.

Réactivité, écoute et bienveillance ! Vous avez tenu parole et vous m’avez accompagnée !!!

Groupe Mobility : les secrets de la relocation

Paul vient d’être muté sur Bordeaux et aucune difficulté pour trouver un logement. Mathilde, candidate bordelaise, a accepté un emploi à Agen. Pour elle aussi, la recherche de logement a été un jeu d’enfant !
Vous souhaitez connaître leur secret ? Découvrons ensemble comment ils s’y sont pris grâce à Georges Donnay dirigeant de Groupe Mobility, partenaire transicia !

 

L’histoire débute avec trois étudiants en Master 2

Lors de leur stage, ils créent pour La Poste un package destiné aux salariés de ce groupe. L’objectif est de les accompagner dans leur mutation géographique.
Le projet plaît et le stage est prolongé de six mois afin qu’ils développent le service et créent une filiale. Au bout du compte, ce produit semble trop éloigné des métiers de La Poste et est donc stoppé.
La fin d’études arrive et nos trois étudiants audacieux se lancent dans la création de leur propre structure. La Poste leur confie leurs salariés.
Nous sommes en mai 2010 et « Groupe Mobility » est né !
Très rapidement, des recrutements viennent renforcer l’équipe sur Agen et Toulouse. Aujourd’hui, c’est une équipe de 11 personnes qui intervient sur la France entière.

Lorsqu’on interroge Georges Donnay, un des fondateurs, sur la raison d’être de son entreprise, il répond « Attirer de nouveaux talents, fidéliser les collaborateurs en les accompagnant dans leur recherche de logement ».

L’objectif premier est bien de faciliter la mobilité des salariés ! Aussi, l’entreprise a été « mobile » et, depuis trois ans, a posé ses cartons et bureaux à Nansouty à Bordeaux, « On suit l’agrandissement des équipes ! »

Groupe Mobility est la société la plus importante de Bordeaux dans le secteur de la relocation. Tous les collaborateurs sont salariés et cela a toute son importance dans la disponibilité des équipes. Leur réseau est très important. Les contacts privilégiés avec les agents immobiliers et les propriétaires permettent d’obtenir des délais très rapides pour intégrer un logement.

Quels sont les services proposés ?

Tout simplement, les collaborateurs se chargent de tout ! Recherche de logements, visites, montage des dossiers…Ils sont présents également lors de l’état des lieux et interviennent même pour l’ouverture des compteurs ! Parfois, les nouveaux locataires ne sont même pas présents car encore en poste et dans l’incapacité de se déplacer.
Une proposition de courtage gratuit est réalisée en ce qui concerne le déménagement.
Le credo de l’équipe est « Toujours plus ! ». Chaque service annoncé est réalisé. La base, c’est vraiment l’offre MOBILI-PASS® d’Action Logement et le +, ce sont les services qu’offre Groupe Mobility.
« On a même accompagné un client japonais pour acheter sa voiture, car il ne parlait pas français ! »

 

Des anecdotes ?

En 10 ans, il y a bien entendu de nombreuses histoires à raconter !
« Natacha, une des salariées est également une ancienne cliente ! Nous avions logé son conjoint (et elle-même du coup) il y a 2 ans, elle a postulé il y a 1 an et on l’a embauchée. »

Georges s’est retrouvé invité à une crémaillère, avec trois anciens clients présents par le fruit du hasard. « Nouveaux arrivants dans mon quartier, un couple qui s’avère être des clients logés deux ans plus tôt, qui ont invité leurs anciens voisins (aussi des ex-clients) et une amie à eux qui leur avait recommandé nos services après être aussi passée entre nos mains précédemment ».

Plus de  4000 personnes ont été accompagnées autant dire que les souvenirs ne manquent pas…
Par exemple, on peut vous révéler un record : une salariée accompagnée trois fois !

  • Première fois durant son alternance de Bordeaux à Marmande
  • Deuxième fois pour un projet de colocation
  • Troisième fois pour son emploi avec un retour à Bordeaux.

Les secrets pour trouver un logement sur Bordeaux ?

Bien entendu, nous ne parlerons que des secrets que l’on peut partager en public !
En effet, ces dix années ont permis de tisser de véritables liens en local que ce soit avec des agents et des propriétaires. Le bouche à oreille est une véritable source également de prescription. En définitif, un salarié bien accompagné va en parler autour de lui (lisez les commentaires sur les réseaux sociaux !).
Outre leur professionnalisme, les salariés de Groupe Mobility bénéficient d’un réel capital sympathie. Il faut bien dire qu’avoir un « chercheur » de logement sans coût pour le recruté/muté c’est plutôt génial !

 

Et 2021 ?

De plus en plus d’entreprises vont chercher les talents à l’étranger aussi l’équipe a étoffé son offre d’accompagnement sur les prestations liées à l’impatriation. A présent, l’agence accompagne toutes les démarches administratives de l’entreprise et celles du futur salarié.
Aujourd’hui lorsqu’une offre de logement est proposée au grand public, il est important de comprendre que plus d’une centaine de personnes appelle. Le marché de l’immobilier locatif est tendu sur Bordeaux. Grâce à l’intervention de Groupe Mobility, les personnes bénéficient de réelles exclusivités et réalisent des visites avant la publication des offres.
L’offre proposée !

Un réel partenariat avec transicia

Le travail partenarial a débuté il y a plusieurs années. L’intérêt pour transicia, cabinet de recrutement, c’est d’apporter un service complémentaire aux candidats recrutés. Postuler sur une offre dans une ville éloignée, envisager une mobilité professionnelle, c’est déjà en soi une décision parfois difficile. Être accompagné dans les démarches, bénéficier d’un expert en recherche de location, c’est s’autoriser à changer de vie !

Aujourd’hui, chaque offre d’emploi transicia en CDI propose cet accès à ce service gratuit.
Pour en savoir plus visitez le site Groupe Mobility
Pour découvrir Action Logement

Et si on prenait RDV ?

Allez, on va rêver ensemble un peu….Vous lisez une offre de mission, vous vous dites “C’est fait pour moi !”.
Mais tout de suite, vous vous dites aussi que personne ne va vous répondre si vous envoyez votre cv….
Et si vous pouviez prendre rendez-vous en direct, un peu comme pour le aller consulter le docteur ?

Eh bien, ce n’est pas un rêve !!!! transicia l’a fait et on vous explique comment fonctionne “Cale ton job”.

Faciliter les échanges

Lorsqu’on lit une annonce, on aimerait déjà être en face du recruteur pour parler de son profil ! Parfois entre ce moment et le jour du rdv, il peut se passer plusieurs journées…Dans l’intérim, que la mission soit très courte ou très longue, il s’agit d’être parmi les premiers.
La bonne idée est venue d’une responsable de site (Sandrine Maoudj) et a tout de suite séduit l’ensemble des équipes. Une réunion a permis de donner les grandes lignes d’un cahier des charges transmis au consultant qui assure le développement de notre site.

 

 

Comment ça fonctionne ?

Très simplement, on peut vous l’assurer ! Plusieurs tests ont permis de rendre l’outil très ergonomique. Sur chaque annonce d’intérim, vous pouvez voir apparaitre une phrase ” Pour un entretien avec un recruteur, prenez vous-même le rendez-vous”.

Vous cliquez sur cette invitation et apparaissent quelques questions qui vérifient avec vous les indispensables pour postuler.
Dans la majorité des cas, vous arrivez sur le calendrier et pouvez ainsi choisir votre créneau de rdv.
Dans la situation où vous n’avez pas tout à fait le profil requis, on vous propose d’envoyer tout de même votre cv pour être contacté pour d’autres postes.

 

Quelles offres sont concernées ?

Pour l’instant seules les offres en intérim du secteur Industrie/Logistique. C’est une première étape afin de vérifier que l’outil fonctionne correctement. Dans les prochaines semaines, d’autres secteurs seront concernés !

Le souhait de transicia est de véritablement faciliter les échanges et de vous permettre d’avoir des rdv plus facilement avec une agence d’emploi.
Sachez que le calendrier se remplit bien depuis le début d’année !
Pour l’anecdote, le premier RDV « Caletonjob » vient de se concrétiser par une signature de CDI !

Soucieux de rendre l’expérience candidat plus agréable et fluide, « Cale ton job » fait partie des innovations lancées en fin d’année dernière tout comme le livret d’accueil version 2.0 et la fin du dossier de candidature.

Solidarité(s) au pied du sapin !

En 2020, l’idée est venue de transformer les cadeaux-clients en dons versés à des associations ! Une opération à succès dont l’équipe est très fière.
On vous dévoile les associations bénéficiaires….

 

 

Une idée solidaire et engagée

L’idée a germé à l’automne 2020. Les équipes se sont interrogées « Comment concilier cette envie de toujours s’engager vers des actions engagées et faire plaisir aux clients ? ».
On peut aussi noter que l’ère Covid empêche les rencontres, les moments de convivialité et les gestes vers les clients les plus fidèles. Aussi, il a semblé indispensable de s’adapter (encore !) et surtout de répondre également à ce besoin de solidarité envers les plus faibles ou les causes « justes».
Et si les cadeaux-clients se transformaient en dons versés à des associations ?

 

L’opération

Avant tout, il a fallu choisir des organismes qui pouvaient correspondre à toutes les sensibilités et en phase avec notre politique RSE comme celle de nos clients.
Nous avons réalisé un sondage auprès des collaborateurs transicia et trois associations ont retenu leur attention :

 

Bordeaux Mécènes Solidaires

Leur site
Cette structure œuvre en Gironde pour réduire les inégalités. C’est une fondation qui accompagne les entreprises sur notre territoire à animer leur politique RSE et les associations à développer leurs actions.

Favoriser l’insertion sociale et professionnelle des personnes fragilisées est l’ADN de Bordeaux Mécènes Solidaires. Ils soutiennent les associations locales, particulièrement dans les “Quartiers Politique de la Ville” de Bordeaux Métropole dans le développement de projets :

  1. de prévention de la précarité, en particulier auprès des jeunes
  2. d’insertion sociale et professionnelle de personnes en marge de notre société

De nombreux collaborateurs transicia ont contribué lors du premier confinement à des actions de solidarité à destination des personnes en situation de précarité alimentaire par le don de jours de congés « monétisés » par l’entreprise.

 

Reforestaction

Leur site
C’est une entreprise à vocation sociale qui favorise les plantations de forêts. Pour eux, c’est la meilleure solution pour le climat et la biodiversité. Depuis 2010, ce sont plus de 5 millions d’arbres qui ont pu être plantés !

Ils sont les fon

dateurs d’un modèle unique de plantation participative : en plantant des arbres en ligne, particuliers et entreprises font grandir leurs forêts digitales, et ils les plantent sur le terrain grâce à leur réseau de partenaires techniques. Différents milieux sont choisis : milieu forestier, milieu urbain et milieu agricole. Leurs actions sont mondiales.

 

Lire et faire lire

Leur site
Cette association nationale œuvre depuis 20 ans pour mettre la lecture à portée de tous les enfants. En 2019, ce sont plus de 700 000 enfants qui ont bénéficié de leurs actions.
L’ambition est de faire un peuple de lecteurs. Différentes projets sont portés : lectures, ateliers, concours…. Le territoire est maillé grâce à des relais locaux et un réseau important de bénévoles. 170 écrivains font également partie du comité de soutien. L’objectif est bien de proposer la culture au plus grand nombre.

Grâce à cette diversité, nos clients ont donc pu choisir leur association !

Et alors, ça donne quoi ?

Eh bien, ce sont 3100 euros qui ont été versés cette semaine sur le compte de ces organismes !
Nous sommes tous très fiers de cette opération qui a permis à tout le monde de faire sa part dans des temps où la solidarité est plus que nécessaire.
Autant vous dire que cela nous a donné d’autres idées mais ça, on vous en parle plus tard…..

Pour en savoir plus sur nos actions et engagements, découvrez notre politique RSE

En conformité avec le RGPD, transicia vous informe que vous n’êtes pas suivi en visitant son site.
Nous relevons uniquement votre présence de manière anonyme pour connaître l’audience de notre site.

Cliquez ici pour connaître notre politique en matière de protection de vos données personnelles.